Extrait des Journées Nationales  de Santé au Travail dans le Bâtiment et les Travaux publics ( Blois 10-12 juin 2009)

 

Présentation Document Audiovisuel d'introduction du thème : "Risques chimiques dans le Bâtiment"
Les produits chimiques dans nos entreprises du bâtiment et travaux publics
« Risques connus, évalués, mais pas toujours formalisés »

 Docteur Jean-claude ABECASSIS - Docteur Francis MATHA
Docteur Dominique LEUXE - Docteur Gérard PEGUIN

 Le film peut être visualisé en cliquant sur ce lien

La proportion de salariés exposés au risque chimique dans nos professions a augmenté de plus de 10% entre 1994 et 2003, soit plus que dans les autres secteurs professionnels.
Le risque chimique interpelle tous les acteurs en Santé au Travail du BTP, pour lesquels il est devenu une préoccupation permanente et incontournable tant au cours des examens médicaux que lors des interventions sur le terrain.
A l'occasion des 30èmes Journées Nationales de Santé au Travail, les auteurs, médecins dans des services BTP ont acquis une grande expérience de terrain. Ils ont ainsi pu utiliser leur « Banque de données d'Images » pour illustrer la plupart des thématiques abordées.

Notre objectif est de brosser le tableau le plus complet possible des nuisances chimiques susceptibles d'être rencontrées en atelier ou sur chantier.

Comment  répondre aux nouveaux risques professionnels induits par les nanomatériaux issus des nanotechnologies dont les particules ultrafines pourraient présenter des risques pour la santé des personnes exposées ? Quels nanomatériaux recensés dans le BTP ? De même l'actualisation des connaissances sur les dangers potentiels des fibres courtes et des fibres d'amiante est en cours...
Quelles réponses sont apportées aux questions médicales actuellement en débat sur les troubles de la reproduction essentiellement masculine dans nos emplois (plomb, éthers de glycol) et les troubles psycho organiques (solvants).Qu'en est-il de la gestion et de la perception du risque de contamination à effets
immédiats mais aussi différés (produits classés CMR) pour nos salariés dans les métiers de la peinture par exemple, dans l'utilisation des décapants et des solvants... C'est l'objet du « Micro trottoir ».
Parmi les familles de nuisances traitées à l'occasion de ces journées (huiles minérales, fumées de soudage), le cas des produits noirs semble bénéficier d'avancées technologiques intéressantes.
« Equation : travaux routiers – émission de fumées de bitume », le tout illustré dans ce document audiovisuel. »
Dans le cadre de l'équipe pluridisciplinaire où le médecin du travail demeure un animateur essentiel «sentinelle avancée d'une veille sanitaire», est abordée la problématique des indicateurs en Santé Travail, pour répondre à la question de la traçabilité des expositions pour le suivi médico-professionnel.
(Prélèvements d'atmosphère, marqueurs biologiques et contenu du nouveau dossier médical en Santé Travail).
Enfin, il faut savoir raison garder, en actualisant les moyens de prévention, tant collectifs qu'individuels en s'assurant aussi de la nécessaire adhésion des entreprises et des salariés, pour réduire le risque chimique le plus bas possible.

 

 

Auteur référent : Docteur Francis MATHA

Société Régionale de Médecine et d'Hygiène du Travail de Montpellier - version 2019